Après avoir testé depuis le mois de mars 2020, le filet de rétention anti macrodéchets HR-1000c sur un exutoire d’eau pluviale en milieu terrestre, la communauté d’agglomération Cannes Pays de Lérins nous a confié le développement du premier dispositif de rétention pour microdéchets en milieu portuaire. Un nouveau contexte d’utilisation ou le filet HR-1000 se met à l’eau pour aller piéger les déchets juste avant leur contact avec la mer.
Une première au niveau national qui aura nécessité deux mois d’études techniques, menées en étroite collaboration avec la ville de Cannes, la Chambre de Commerce et d’Industrie Provence Alpes Côte d’Azur et la Prudhommie de pêche de Cannes.
Développé à partir de notre filet HR-1000m, cette variante optimisée et renforcée a été installée sur le principal exutoire d’eau pluviale du Vieux port de la ville de Cannes. Un ouvrage en béton d’une largeur de 3 mètres, pour une hauteur de 1,5 mètres qui canalise plusieurs kilomètres d’un vaste réseau hydraulique en milieu urbain.
Équipé de bouées de flottaison additionnelles et de déflecteurs latéraux, pour une capacité de rétention totale de 4 m3, ce dispositif anti déchets capable de stopper de petits polluants de 2,5 millimètres de diamètre ( billes de polystyrène ) est l’un des plus imposant installé en France.
Ce nouveau symbole de la lutte contre les pollutions marines a été inauguré le 16 juillet en présence de monsieur David Lisnard, Président de la communauté d’agglo Cannes Pays de Lérins, de monsieur Éric Barrat directeur du Vieux port de Cannes, et de monsieur Franck Dubiossi Président de la Prudhommie de pêche.