Macro déchets un objectif zéro

Depuis le mois de juillet 2017 en prenant l'initiative d'actions de terrain prioritaires la société VINCI AUTOROUTES intensifie sa lutte contre la dispersion des déchets faiblement biodégradables en milieu naturel.
Après l'identification de zones sensibles par les responsables de secteur de VINCI AUTOROUTES ( bassins et vallons ), la société POLLUSTOCK déploie sur les sites ciblés des équipes de nettoyeurs chargés d'un ramassage manuel et minutieux des polluants solides jusqu'à des tailles inférieures à 2 centimètres. Des techniciens expérimentés qui interviennent quelques soient les difficultés et risques d'accessibilité rencontrés.
Une traque sans concession ayant pour objectif d'éliminer plus de 95 % du plastique, verre, polystyrène, aluminium, métal et autres composants nocifs pour l'environnement avant qu'ils ne puissent atteindre la mer et altérer les écosystèmes marins.
Dans la complémentarité de cette action préliminaire indispensable, des barrages flottants professionnels anti macro-déchets de grande capacité ( BSM300 ) sont progressivement positionnés dans tous les bassins de rétention d'eaux pluviales, à des endroits stratégiques permettant lors de phénomènes orageux de retenir les déchets et de simplifier ainsi leur collecte et réintégration dans la chaîne de traitement classique.
Une action en deux temps qui définie à la fois les fondamentaux d'une prise de conscience et l'exemplarité d'une responsabilité d'entreprise face à un fléau planétaire sans précédent sachant que selon une étude initiée par la commission Européenne 100 % des déchets marins sont d'origine terrestre et qu'ils sont constitués à 80% de matières plastiques.

Exemple de mission :

- Bassin de rétention d'eau pluviale zone sud
- Équipe composée de 3 nettoyeurs
- Mission de deux jours
- 3 mètres cube de déchets collectés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *